Cordistes

Ce métier sort un peu de la liste, puisqu'il ne s'agit pas d'une activité d'éducateur sportif mais d'ouvrier / artisan / technicien du bâtiment.

Le cordiste n'a donc pas de carte professionnelle et n'encadre pas de public.

Il réalise des travaux d'accès difficile, nécessitant l'emploi de techniques de corde à des fins de sécurisation des travailleurs.

Historiquement, les premiers cordistes étaient les moniteurs titulaires d'un brevet d'Etat d'escalade ou de spéléologie. En effet, ils étaient les seuls spécialistes des cordes aptes à réaliser les gestes nécessaires à l'exercice du métier.

Peu à peu, l'activité s'est professionnalisée, des diplômes spécifiques sont apparus (CQP cordiste), ainsi qu'une législation spécifique.

Le syndicat professionnel des cordistes est le SFETH.

Le SFETH a désigné l'association DPMC (Développement et Promotion des Métiers sur Cordes) pour gérer le dispositif des trois Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) Cordiste.

Cordistes